AU CENTRE DE DANSE
ET MUSIQUE DU MARAIS

ATELIER
LYRIQUE

AU CENTRE DE DANSE
ET MUSIQUE DU MARAIS

ATELIER
LYRIQUE

INTELLECT VS EXPRESSION ?

LE CHANT EST UN CRI

Le grand ténor Pavarotti disait : Le chant est un cri, un cri mis en harmonie, un cri contrôlé !

Beaucoup de chanteurs, à un moment donné, sentent le besoin de simplifier la technique vocale.

Comment peut-on simplifier la technique vocale, de manière à réduire au minimum le processus mécanique intellectuel ? Existe-t-il une méthode permettant de regrouper en un seul fil directeur tous les aspects techniques du chant, tels que le fonctionnement des cordes vocales, l’utilisation des résonateurs ou le passage et l’équilibre des registres ?

La commande du chant par la pensée entraîne de nombreuses inexactitudes au niveau des réactions physiques. Apprendre à chanter doit être facile si l’on veut obtenir des résultats. Si l’apprentissage du chant est trop compliqué, il devient difficile de chanter avec la liberté nécessaires. En effet, on est trop souvent confronté, pendant la formation, à ce que le chant et l’apprentissage du chant doivent être difficiles.

LE CHANT EST UN CRI

UN CRI MIS EN HARMONIE

APPOGGIO TRAINING & ACCOMPAGNEMENT
LES ATELIERS 2019

SOUTENIR LA VOIX CORRECTEMENT

Libérer le potentiel vocal de haute performance.
Comprendre la physiologie de l’appareil vocal et la fonction de l’appoggio.

L’appoggio – de l’italien appoggiare qui signifie appuyer ou soutenir – est une extension de la respiration instinctive, un processus qui repose sur la plasticité du diaphragme et qui répond à l’exigence du chant lyrique, quelle que soit la tessiture de la voix ou le niveau dynamique.

L’appoggio implique l’entraînement du diaphragme et sa musculature auxiliaire pour une meilleure gestion du souffle, de manière à soutenir l’expiration pendant le chant.

La respiration intercostale ou latérale est considérée comme la voie royale pour la bonne gestion de la respiration du chanteur lyrique.

Dans cet atelier, je vais partager avec vous mes connaissances et expériences sur l’appoggio, la technique du soutien respiratoire, indispensable pour le chant lyrique de haute performance.

Selon mon expérience, beaucoup de chanteurs, 90% et plus, rencontrent des difficultés qui sont presque uniquement liées à une capacité respiratoire insuffisante et à tout ce que cela entraîne.

Très souvent, les chanteurs ignorent que la maîtrise d’une large tessiture – deux octaves et plus, nécessaire à l’opéra – n’est pas seulement une question de talent et de bonne volonté.

Comme pour les sportifs de haut niveau, l’entraînement est capital.

L’atelier sera accompagné d’un pianiste.

L’atelier s’adresse aux chanteurs avec des exigences professionnelles. Une participation et une écoute professionnelles sont attendues. Il est demandé aux participants actifs de préparer au moins 1 air déjà travaillé.

THÉORIE ET PRATIQUE

APPOGGIO TRAINING

Où ?  Studio Wagner au Centre de Danse et Musique du Marais à Paris Quand ? Dimanche 23 Janvier 2019 de 10h à 16h30
Durée ? 6h30 avec pauses

L’atelier sera accompagné d’un pianiste. Il est demandé aux participants actifs de préparer au moins 1 air déjà travaillé.

159€

INTELLECT VS EXPRESSION ?

LE COURAGE EST UN MUSCLE

la concentration, la technique, le courage

c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas,
c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. »

Sénèque, né 4 avant J.C.

En 1971, Maria Callas avait donné une série de master classes, aujourd’hui restées dans la légende, à la Julliard School de New York. Elle y avait dit : Il faut seulement trois chose dont un chanteur a besoin : la concentration, la technique et surtout le courage.

Chanter est communication.
La voix suit l’intention, suit le geste artistique.

Mais la plupart des gens n’y arrivent jamais. Parce que ils ont peur. Parce qu’ils ont peur de l’échec. Parce qu’ils ont peur d’avoir l’air ridicule. Ils ont même peur d’essayer! Parce que ils se sentent petits, impuissants, probablement déjà ridicules, misérables…

MUSCLEZ VOTRE COURAGE !

Nous croyons, que le courage est « un muscle».
Qu’en utilisant ce muscle on devient plus fort.
Qu’on peut étirer notre imagination, nos possibilités.

Nous pouvons étirer l’image de nous même.
C’est un choix, d’altérer, d’augmenter et de booster notre état, notre expression.

Changer son rôle, changer l’attitude, consciemment, est possible ! Tout commence avec l’intention.

Avez vous notez que les voix des superhéros changent quand ils se transforment ? La voix de Superman n’est pas la même que la voix de Clark Kent. La voix de Bruce Wayne tombe d’une belle octave quand il devient Batman.

Comment être plus courageux ?

LIRE PLUS

Le courage ne tombe pas du ciel, le courage n’est pas inné, le courage n’est pas instinctif, spontané ou héréditaire.

Le courage ne tombe pas spontanément du ciel. Mais nous pouvons le développer pas par pas, même si nous avons peur. Il faut du temps, de la persévérance, de la motivation et de la patience pour que la mise en place de nouvelles habitudes et les changements s’installent.

La bonne nouvelle – vous pouvez vous entraîner à être plus courageux, chaque jour !

Comment ?

Il existe de nombreuses façons d’entraîner son « attitude vocale ». Ici mes TOP :

Prenez un modèle

Trouvez un modèle. Une chanteuse stellaire ou votre chanteur préféré. Maria Callas ou Jonas Kaufmann. Imitez l’attitude artistique et les gestes d’expression.

Découvrez, comment elle ou il a su surmonter ses peurs. Comment il a su rebondir et comment il a su faire face à des situations difficiles.

Agissez étape par étape

Commencez par des petits exercices qui vous mettront en confiance.
… mot par pot, ton par ton, phrase par phrase…

Prenez contrôle de vos intentions et attitudes

Observez vos attentes et pressentiments négatifs. Une bonne préparation mentale est essentielle. Nourrissez votre esprit avec des images positives, avec des exemples de réussite et des situations de victoires vocales.

Utiliser la « prévisualisation auditive »

Pré-visualisez le son, le timbre de votre futur ton, le timbre de votre voix. Visualisez-vous dans une situation de réussite vocale et non d’échec. Visualisez-vous en situation de dépassement de vous.

Pas de perfectionnisme

Si j’attendais de ne plus faire de faute dans mes textes, je n’aurais jamais rien écrit. Un jour j’ai décidé que c’était impossible et j’ai eu le courage de faire face à mon orthographe catastrophique et à le surmonter pour partager avec vous.

Je ne suis pas parfaite, personne ne l’est. Apprenez de vos erreurs et surmontez vos échecs pour progresser ! C’est le seul chemin.

Prenez la décision d’être courageux

Tout commence par une décision… la DÉCISION d’agir avec courage.
Faites semblant, faites comme si et vous verrez.

N’est pas simple, vous dites ?

Position de pouvoir

Avant de chanter prenez une position qui vous insuffle de l’énergie du pouvoir comme les bras en V. Levez les bras dans les airs comme suite à une victoire.

Une étude de Amy Cuddy montre que non seulement notre corps est influencé par nos pensées mais notre cerveau est aussi influencé par notre langage du corps.

Allez voir la vidéo pour en savoir plus sur l’étude.
Évidences scientifiques incroyablement intéressantes !

En conclusion pour être plus courageux
Le courage est un état d’esprit que vous pouvez et devez acquérir pour chanter.

Si vous voulez sortir de votre zone de confort, passez à l’action, c’est simple. Petit pas par petit pas. 2 minutes par jours… ! N’oubliez jamais que vous êtes déjà une chanteuse magnifique ou un chanteur formidable.

Un opéra commence bien avant que le rideau ne se lève et se termine longtemps après sa chute. Ça commence dans mon imagination, ça devient ma vie et ça reste une partie de ma vie bien après mon départ de l’opéra.

Maria Callas

bienvenue à l’Atelier LyriquE

BIENVENUE DANS LE DILEMME TECHNIQUE !

Je suis Margitta Rosales et cela fait maintenant 35 ans que je chante et plus que 15 ans que je travaille avec des chanteurs professionnels, amateurs et débutants à la recherche d’une technique vocale efficace et économique.

Au cours de mes études j’ai travaillé avec des professeurs, metteurs en scène, chef d’orchestre et coachs fantastiques et j’ai eu l’occasion de faire un travail vraiment passionnant. Mais pourtant, après mes études, je me débattais toujours avec ma technique vocale, je me trouvais aux prises avec de multiples problèmes techniques qu’il me fallait absolument dénouer.

LE DILEMME TECHNIQUE

Ce que j’ai appris en travaillant sur moi, sur mes propres problèmes vocaux comme sur ceux de nombreuses personnes de toutes sortes venues prendre part à mes ateliers et mes cours, c’est que l’on a beau être très talentueux, très intelligent, plein de volonté et de détermination, et même travailler vraiment très dur…

Cela n’empêche pas que beaucoup d’entre nous se sentent limités dans l’usage de leur voix et ne parviennent pas à l’utiliser d’une manière simple et satisfaisante.

Et ce constat me rendait folle, au point que c’est devenu le centre de mes préoccupations, je voulais absolument comprendre pourquoi tant de gens, des gens dotés de réelles capacités vocales, des gens vraiment motivés, étaient pourtant si douloureusement limités.

Ce qui m’a préoccupé, était la question de CE QUI EMPÊCHE d’accéder à la totalité du potentiel vocal.

Si cela vous parle, si vous vous reconnaissez dans ce scénario …
Bienvenue dans le DILEMME TECHNIQUE ! Je suis passée par là et je sais que c’est l’horreur pour celui qui veut chanter. Cette expérience, je résume en deux questions…

CHANTER AVEC L’INTELLECT OU L’EXPRESSION ?
EXISTE-T-IL UN FIL DIRECTEUR RASSEMBLANT TOUS LES ASPECTS TECHNIQUES DU CHANT?

LIRE PLUS

A 12 ans, il m’a suffit d’entendre une seule fois les voix magiques de Renata Scotto et Placido Domingo dans la Cavalleria Rusticana pour que le désir de devenir chanteuse d’opéra envahisse mon cœur.

Maria Callas, Benjamino Gigli, Renata Tebaldi, Luciano Pavarotti, Leo Nucci, Teresa Berganza, Carlo Bergonzi… et bien d’autres grands chanteurs de ce siècle se donnèrent désormais rendez-vous sur le tourne-disque de ma chambre d’enfant me marquant pour toujours…

Allemande d’origine, j’ai été formée durant 7 années à la « Hogeschool voor Muziek en Dans Enschede » aux Pays-Bas et à « L’Académie Nationale de Musique Vladiguerov » à Sofia. Ma formation vocale a été complétée par de nombreuses master-classes de technique vocale et d’interprétation du chant en Europe et aux États-Units.

Je suis professeur certifiée de la Méthode VSS®, développé par Hans-Josef Kasper.

Aujourd’hui, plus que jamais passionnée par l’opéra et cette sonorité magique propre à la voix lyrique, mes études et des années de pratique musicale et scénique m’ont fait connaître des personnalités renommées dans les mondes du chant, du théâtre et de l’enseignement.

Dans mes cours, j’associe méthodiquement cette expérience du chant et de la représentation scénique à de nombreux exercices concrets ; ceux-ci formeront une base technique solide pour une maîtrise de la voix, tout en engendrant des liens harmonieux entre l’esprit, le corps et la voix.

NOUVEAU PROGRAMME 2019

air d’opéra
mis en scène

pas à pas

Le choix du répertoire

Le répertoire d’un chanteur se doit avant tout d’être adapté à son niveau.

Accompagnement

Développer la culture musicale.

Les mains

Quoi faire avec les mains, debout, assis, en marche.

INFORMATIONS 

TRAVAILLER ENSEMBLE

Colla Voce

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor

Accelarato

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor

Staccato

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor

Interview avec le créateur de la MéTHODE VSS®

HANS-JOSEF KASPER

LA MÉTHODE VSS®

Le chanteur doit devenir indépendant de tout enseignant le plus vite possible…

Qu’est-ce que vous à poussé à développer votre méthode de chant ?

Le chanteur professionnel a besoin de résoudre le plus rapidement possible des éventuels problèmes vocaux pour faire face à ses engagements. C’est à partir de cette nécessité que je me suis mis en quête d’une solution il y a quelques années. De cette recherche, s’est développé la méthode de chant Voce System Singing®.

VSS® a pour objectif d’enseigner l’esthétique de l’ancienne école italienne, mais se différencie des autres méthodes par sa conception de la production vocale et surtout par sa pédagogie.

Mon objectif était de développer une méthode qui aide rapidement et efficacement le chanteur qui rencontre des problèmes vocaux voire une crise au cours d’un engagement professionnel.

L’idée était aussi d’aider les jeunes chanteurs faisant l‘expérience, lors d’auditions après leurs études au conservatoire, que leur niveau ne répond pas encore aux attentes professionnelles ; ou qui sont tellement désorientés après avoir été confrontés à de multiples méthodes et professeurs de chant qu’ils ne savent plus comment chanter.

De plus, mon souhait était de développer une méthode qui raccourcisse considérablement le temps d’apprentissage pour les débutants. sites.

 

LIRE PLUS

Qu’est ce qui complique le chant, et comment la méthode VSS® résout-elle ces problèmes ?

Quand on tente de contrôler et de construire le chant consciemment à travers une accumulation de détails techniques, on génère des éléments perturbateurs qui peuvent compliquer le chant durablement.

Pour cette raison, il était important pour moi de créer un préalable technique ou bien physiologique qui amène tous les paramètres de la voix à s’optimiser automatiquement en fonction de l’anatomie du chanteur.

VSS® cherche un chemin direct, sans aucun détour, et renonce, à quelques rares exceptions près, aux exercices sans expression, non-artistiques, aux images de substitution et aux indications physiologiques détaillées.

 Le but est d’exercer le talent vocal et de développer la personnalité du chanteur. VSS® soutient le chanteur dans la meilleure exploitation de son potentiel personnel, tout en évitant de lui dicter par exemple comment un ténor ou une soprano doit sonner ou interpréter.

Chaque chanteur devrait et doit avoir la possibilité, dès le début, d’interpréter les œuvres avec sa voix unique et authentique, avec sa personnalité, à égalité avec le compositeur.

La voix du chanteur devrait émerger comme appartenant au chanteur, et non comme une construction issue de quelconques stéréotypes d’idéal. Car son caractère unique est la chose la plus précieuse qu’un chanteur puisse offrir.

Le chant perd ainsi une grande part de technicité superflue, est moins sujet aux erreurs et devient rapidement naturel. Le but est de chanter d’une manière exceptionnelle, et non médiocre.

 

Problématiques issues de longues années d’enseignement ?

Il y a quelques années, j’ai eu une conversation avec un phoniatre connu, qui pensait qu’il n’était pas possible d’obtenir avec un seul ou très peu de préalables techniques un fonctionnement vocal optimal pour le chant, ou encore d’apprendre en quelques heures les fondamentaux du chant.

 Je peux comprendre son scepticisme, car la plupart des chanteurs et pédagogues vocaux certifient que l’apprentissage du chant est long et compliqué et qu’un chanteur ne peut que mettre très longtemps avant de pouvoir maîtriser sa voix.

Bien sûr, le chant se sculpte à travers et grâce à la pratique tout au long de la vie, mais, d’après mon expérience ce n’est pas nécessaire d’apprendre à chanter pendant 5 ou 10 ans pour atteindre un niveau compétitif.

Les longues formations vocales à l’issue incertaine reposent souvent sur des approches trop compliqués et cérébrales. De là naissent des éléments perturbateurs, qui sont provoqués par l’intellect lorsqu’on essaye de résoudre avec lui plusieurs points de techniques vocales à la fois.

La plupart du temps, l’intellect n’est pas en capacité de répondre à ces sollicitations multi-tâches.

Le résultat pendant la formation : deux pas en avant, un ou deux pas en arrière.

Beaucoup d’élèves tournent en rond, piétinent sur place, car le mental conditionné à sur-théoriser perturbe le bon fonctionnement du chant par un constant jugement, des remises en question et des doutes.

 

Quelle est la valeur des connaissances physiologiques pour le pédagogue et pour le chanteur ?

 

Si aucune connaissance physiologique n’est nécessaire pour chanter, le pédagogue vocal a besoin d’une compréhension solide de la physiologie spécifiquement appliquée au chant. Il s’agit d’autre chose que de la physiologie au sens scientifique.

Ce que j’entends par là, c’est qu’il est très utile pour un enseignant de savoir comment les chanteurs de renommée mondiale produisent leur chant au niveau physiologique.

Comprendre quelles fonctions sont optimisées suivant quels ajustements, et comment transmettre et appliquer ces fonctions et leurs réglages de la manière la plus simple possible à l’étudiant.

 C’est seulement lorsque l’on comprend cela que les connaissances physiologiques prennent sens pour la formation des chanteurs. Il n’est absolument pas nécessaire de pouvoir nommer chaque muscle.

Pour le chanteur, la connaissance physiologique peut même être un handicap, si celle-ci l’éloigne trop d’une émission vocale naturelle, et s’il est ensuite incapable de penser et combiner d’une façon simple. De toute façon, un chanteur n’apprendra pas à chanter à travers une connaissance physiologique : au maximum à l’aide des conclusions et déductions qui en résultent.

Si l’on souhaite que le chant devienne une évidence sans parasite ni interférence, l’apprentissage doit être simple et naturel. Si on veut réussir comme chanteur, c’est une nécessité. Si l’apprentissage du chant est trop compliqué, la liberté essentielle et le naturel nécessaire seront très difficiles à obtenir.

Le travail sur des détails techniques à travers le rationnel provoque des éléments perturbateurs qui dérangent le chant.

 

Comment décririez-vous votre approche de pédagogue ?

 Le chanteur doit devenir indépendant de tout enseignant le plus vite possible.

La manière dont j‘instruis mes élèves est fondamentalement différente de la façon de contrôler un élève comme pédagogue.

En tant que pédagogue je vérifie les paramètres techniques et physiologiques, les paramètres du corps impliqués dans l’émission vocale, en comparant l’état actuel de l’élève avec l’état optimal.

Pour établir ce diagnostic, je suis un système précis composé de trois modules : souffle (énergie / soutien respiratoire / pression sous-glottique / appoggio), gorge (mécanisme I et mécanisme II / fonctionnement des cordes vocales) et conduit vocal (timbre / utilisation et optimisation du résonateur / gola aperta).

 Le but est de viser un équilibre optimal entre ces trois grands paramètres, afin que le chanteur puisse utiliser le plein potentiel de sa voix et s’orienter vers le standard international.

Sur cette base, le corps peut développer d’une manière simple et naturelle des fonctions vocales automatiques et globalement justes, et minimiser les mauvais gestes.

Pour moi, il est très intéressant d’observer que cette manière de procéder déclenche automatiquement, chez tous les chanteurs, à coté de l’amélioration des autres fonctions vocales, une expiration active et bien ajustée. Ceci à condition que la capacité expiratoire soit entraînée à un niveau suffisant pour la difficulté du répertoire chanté.

 L’optimisation de l’effet Bernoulli (pression sous-glottique) qui en résulte empêche les mécanismes de compensations néfastes et les symptômes de dysfonctionnements optiques et acoustiques qui leur sont associés.

 Malheureusement, l’expiration active et l’entraînement expiratoire spécifique est encore rejeté par beaucoup. Probablement parce que la fonction paradoxale de l’effet Bernoulli n’est pas vue ni prise en compte comme la fonction clé qui est au début d’une réaction en chaîne soit positive soit négative.

 Je vous prie de noter que mes textes et vidéos reflètent les fondamentaux techniques et théoriques de mon approche en tant que professeur de chant, ce qui n’a absolument rien à voir avec la pratique du chant.

 Je veux dire par là que j’enseigne le chant aux élèves d’une manière tout à fait différente, très simple et naturelle.

Tenter de chanter d’après mes descriptions et explications théoriques serait donc tout à fait contre-productif au regard de l’objectif d’un chant naturel, efficace et exempt de para

N’hésitez pas à nous Contacter

CONTACT

+33 (0) 680777223

 

41, Rue du Temple, 75004 Paris

 

mail@atelierlyrique.fr

Reviews

Guest Reviews

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Dominic Simpson

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

David Thorton

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Brandy Zimmer

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Steve Dawson

41Information

Location & Nearby Attractions

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation